2 février 2014

Aider les élèves à automatiser leur lecture : Tables et gammes de lecture

Certains élèves de CP, CE1 (voire plus parfois) ont du mal à passer à une automatisation de la lecture. Chaque syllabe est re-déchiffrée à chaque fois. La reconnaissance directe et globale ne se fait pas : 

  • Niveau de compet‘ : Je vois LAPIN –> Je dis et je pense LAPIN
  • Niveau intermédiaire : Je vois LA –> Je dis LA ; Je vois PIN –> Je dis PIN ; –> Je pense lapin
  • Niveau “C’est la galère” : Je vois L –> Je dis LLL ; Je vois A –> Je dis A ; Je vois P –> Je dis P’ ; Je vois I –> Je dis III ; Je vois N –> Flûte, IN ça fait quoi déjà ! Ah oui IN ! ; Euh… j’avais dis quoi avant ? Pfff…. j’ai rien compris. 

Pour aider ces élèves là, j’utilise les tables ou gammes de lecture qui permettent un travail efficace d’imprégnation syllabique

Aider les élèves à automatiser leur lecture : Tables et gammes de lecture

Les tables ou gammes de lecture, pour quoi faire ?

J’explique aux élèves qu’en mathématiques on apprend les tables d’addition ou de multiplication pour calculer plus vite et plus facilement. En lecture on travaille avec les tables de lecture pour lire plus vite et plus facilement. (Même la tête en bas : voir couverture du livret !)

Comment ça marche ?

Le principe : 

  • On travaille d’abord avec des syllabes,
  • Qu’on utilise ensuite pour former des mots,
  • Puis des phrases.

Une progression très bien faite : Du plus facile au plus difficile. L’élève n’a jamais à lire quelque chose qu’il n’est pas capable de lire. C’est motivant, et ça rebooste la confiance en soi.

Jusqu’à maintenant, j’ai toujours utilisé les tables de lecture de la Petit Souris. J’imprime le livret du site et j’ajoute des couvertures maison imprimées sur du bristol coloré. Je relie les livrets avec un Ibico. (Pas de plastique transparent pour la couverture. Je trouve que c’est bien assez solide avec du bristol, moins cher et plus écologique)

Couverture, page explicative et sommaire pour marquer sa progression à télécharger ci-dessous :

Tables de lecture

Télécharger « couv tables de lecture.pdf »

 J’ai découvert il y a quelques temps, les gammes de lecture de “Mais que fait la maîtresse ?”

Aider les élèves à automatiser leur lecture : Tables et gammes de lecture

Double avantage sur la petite souris :

  • La possibilité d’aborder certaines difficultés spécifiques : les confusions de sons p/b f/v etc, les consonnes doubles br/cr/dr etc
  • Un espace réservé pour noter son temps de lecture à chaque séance. 

Double inconvénient : 

  • Tous les sons ne sont pas abordés. Non utilisable avec un lecteur vraiment débutant.
  • Pas de phrases, seulement des syllabes et des mots

Qu’est-ce qu’on fait avec ?

Pour rendre le tout un peu plus ludique et motivant, je varie les activités au grès de mes envies et des besoins des élèves. Quelques exemples :

Les Jetons

On gagne des jetons quand :

  • On lit correctement une ligne entière, une colonne, une phrase….
  • On a fait des efforts, même s’il y a une/des erreur(s)
  • On a réussi à s’auto-corriger
  • On a réutilisé une technique découverte précédemment…

En fait les jetons quantifient le travail fourni.

En fin de séance on dessine sa pile de jeton dans un histogramme (enfin, en général c’est moi qui le fait parce que c’est pas simple). Et on ne compare pas sa pile de jetons avec celle des autres mais avec notre propre pile de la séance précédente. Le but étant, bien sûr de faire de mieux en mieux.

Aider les élèves à automatiser leur lecture : Tables et gammes de lecture

En général la progression est assez impressionnante et ils sont très fiers de cette belle courbe qui monte.

J’utilise des jetons dans ce genre :

Tables de lecture

On en trouve souvent dans les placards des écoles mais aussi par exemple sur Amazon. Et puis sinon, on peut bien prendre ce qu’on veut (des haricots secs, des petits cailloux…) mais j’aime bien la symbolique de la pile de jetons qui monte de séance en séance.  

Jeu du “premier qui trouve” 

Le premier qui trouve telle syllabe ou tel mot a gagné (un jeton ou juste le plaisir d’avoir gagné)

Ou mieux, je lance un défi : vous avec 3 secondes pour trouver telle syllabe. Et je décompte : 3 – 2 – 1 – 0 ! (Tout le monde a la possibilité de trouver, pas de compétition)

Lecture à double voix

Il s’agit de lire avec un (ou plusieurs) camarade(s) d’une même voix, exactement au même rythme, à l’unisson. Il faut écouter l’autre, s’adapter à son rythme. Ne pas aller trop vite.  Essayer de ne pas se perdre les uns les autres.

Les élèves peu sûrs d’eux sont rassurés et peuvent se raccrocher à la voix de leurs camarades.

Lecture partagée

Chaque élève lit à voix haute un mot chacun son tour (même pour les phrases, c’est amusant).

Ca permet de travailler l’attention et pour les élèves qui n’ont pas trop confiance en eux c’est rassurant de lire avec le soutien des autres et de n’avoir qu’un mot à lire à la fois.

Top Chrono

  • On se chronomètre sur la lecture d’une liste de mots ou de phrases. Une première fois. On note le temps.
  • Puis les autres élèves passent. (Pas de comparaisons entres élèves, ils le savent, je prends le temps d’en parler avant de commencer le projet sur les tables de lecture).
  • Chacun identifie ce qui lui a posé problème lors de la première lecture. Avec l’aide des camarades, on cherche des solutions pour contourner ces difficultés.
  • Ensuite, je les chronomètre sur une seconde lecture. Le but étant de battre son propre record (Ca marche presqu’à chaque fois) et aussi de se rendre compte que de relire 2 fois permet : une lecture plus rapide, plus efficace et une meilleur compréhension car l’attention est libérée.
  • Parfois on se re-chronomètre sur d’anciennes pages quelques semaines après. Quel plaisir de voir qu’on est devenus beaucoup plus rapide.

Aider les élèves à automatiser leur lecture : Tables et gammes de lecture

Le Son cible

On ne lit que les syllabes ou mots dans lequel il y a tel son. (Je choisis pour chaque élève un son qui est un peu difficile pour lui)

Lecture en couleur

Quand un son pose vraiment problème pour un élève, on lui choisit une couleur : Par exemple le “b” en bleu parce que ça commence pareil ou le “s” en vert parce que ça fait penser au serpent vert des alphas… le choix se fait avec l’élève concerné, en fonction de ce qui lui parle le plus.

L’élève le colorie à chaque fois qu’il le rencontre.

Quand on passe à la page suivante, on essaye sans coloriage. Si la difficulté persiste, on le colorie de nouveau.

En général au bout de quelques pages, plus besoin de passer par la couleur. (Je les incite à voir la couleur dans leur tête quand ils rencontrent la lettre, même si elle n’est pas colorée)

1000 voix

On lit et relit plusieurs fois les mots/phrases avec une grosse voix d’ogre, une petite voix de souris ou une drôle de voix de canard.

Et pour finir…

– On complète le travail avec les tables de lecture par un travail avec des lettres mobiles. (Carrés de bristol avec sons écrits en script). Je vous raconte ça une autre fois…

– Enfin, surtout, on ne reste jamais trop longtemps sur la même page, pour éviter l’apprentissage par coeur. Ce n’est pas le but. 

Certaines idées me sont venues suite à une discussion avec une collègue maîtresse E de mon département et d’autres grâce à la lecture de ce super petit livre : 100+ idées pour venir en aide aux élèves dyslexiques de Gavin Reid et Shannon Green 

Tables de lecture

Et vous ?  Vous avez des astuces pour favoriser l’automatisation en lecture ?
Vous utilisez les tables de lecture ? Comment ?

Mots-clés de l'article :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles devraient vous plaire aussi :

Qu’est-ce que la fluence et comment l’enseigner : Webinaire gratuit

Enseigner la Fluence de lecture : une nécessité ? Une obligation ? Une gageure ? Un casse-tête ? Avec les éditions MDI, nous avons proposé un webinaire pour répondre aux deux questions suivantes : Qu'est-ce que la fluence ? Comment enseigner la fluence ? ... et à...

Fluence, Lire vite et bien : Les secrets du guide qui chamboule ! (MDI)

Comment amener les élèves à lire vite et bien, sans effort et avec un accès total à la compréhension du texte ? A mon avis, c'est une question que bien des enseignants se sont posé, se posent et se poseront encore... moi (Leni Cassagnettes), y compris.  Apprendre...

Comment utiliser des textes audio pour progresser en fluence

Article en cours d'écriture. Merci pour votre patience. Il ne devrait plus tarder à arriver. Pour être sûr de ne pas le rater, abonnez-vous à la Newsletter de Maitresseuh.  Article original rédigé par Leni Cassagnettes et publié sur Maitresseuh...

Récapitulatif : Livres écrits avec des SONS SIMPLES uniquement

Pour qui ? Pour le lecteur débutant, en GS, en CP... Mais aussi pour cet élève qui a laborieusement appris à lire les sons simples mais qui sue à grosses gouttes face aux sons complexes (ou, on, oi... et ne parlons pas des fabuleux oin, ouille, ien...) Pour celui...

Lecture-TV : Progresser en fluence avec des dessins-animés

Sa lecture n'est pas fluide, il n'aime pas trop lire mais il adore regarder des dessins-animés... On a peut-être un levier pour débloquer la situation : lui proposer de pratiquer la lecture-TV. La lecture-TV qu'est-ce que c'est ? Il s'agit de s'entrainer à lire les...

Apprendre à lire à + de 7 ans avec Permis de lire ou sans !

Je crois que presque chaque enseignant de CE2, CM1 ou CM2 a déjà accueilli dans sa classe au moins un élève qui, pour x raisons, ne savait pas encore lire. Dans ce cas là on se trouve bien démuni : pas de méthode toute faite et les méthodes de CP font trop bébé et ne...

Capter l’attention des élèves avant une lecture offerte : les formulettes !

Article en cours d'écriture. Merci pour votre patience. Il ne devrait plus tarder à arriver. Pour être sûr de ne pas le rater, abonnez vous à la Newsletter de Maitresseuh.  En attendant, vous pouvez visiter ces deux adresses :...

Progresser en fluence avec le théâtre des lecteurs : 20 idées de pièces.

Article en cours d'écriture. Merci pour votre patience. Il ne devrait plus tarder à arriver. Pour être sûr de ne pas le rater, abonnez vous à la Newsletter de Maitresseuh.  En attendant, certains albums à structures répétitives s'adaptent très bien...

Améliorer la fluence avec des albums à structure répétitive

Comment lire plus vite, de manière plus fluide et avec plus d'expression ? Pour certains élèves les mots sont reconnus automatiquement après quelques rencontres seulement. Pour d'autres c'est beaucoup plus long. Certains élèves redécodent chaque mot, comme s’ils...

Progresser en fluence avec des poèmes à répétition

Article en cours d'écriture. Merci pour votre patience. Il ne devrait plus tarder à arriver. Pour être sûr de ne pas le rater, abonnez-vous à la Newsletter de Maitresseuh.  Et pour vous faire patienter, voici quelques poèmes qui vous...