Aider les élèves à apprendre leurs mots : 21 idées

Apprendre des mots à la maison ce n’est pas toujours facile.

Je les lis, lis et relis. Papa me les dicte. Je me trompe. Il me dit de les ré-apprendre.

Je les relis,relis et re-relis. Papa me les re-dicte. Je me re-trompe. Papa s’énerve…

Alors voici quelques alternatives pour apprendre (des mots ou autre chose en fin de compte) de manière un peu plus ludique et détendue… et en faisant appel à tous ses sens. L’apprentissage multisensoriel, il n’y a que ça de vrai.

Si vous souhaitez avoir un document pdf imprimable avec les 21 idées, c’est en fin d’article !

Avant de commencer

  • Repérer avec l’enfant les mots qu’il sait déjà écrire et laisser les de côté pour ne travailler que sur ceux qu’ils ne connait pas.
  • Discuter avec l’enfant pour savoir de quelle manière il apprend le plus facilement : en visualisant les mots dans sa tête ? En écrivant ? En jouant ? Ce n’ets pas toujours facile de savoir, alors n’hésitez pas à essayer plusieurs idées pour trouver ensemble ce qui fonctionne le mieux.

Favoriser la visualisation mentale

1. Yeux ouverts / Yeux fermés

  • Lire  le mot les yeux ouverts
  • Lire le mot les yeux fermés (On le voit dans sa tête)
  • L’écrire (sur ardoise ou feuille) les yeux ouverts
  • L’écrire les yeux fermés.

2. Memory

  • Ecrire deux fois chaque mot sur des « cartes » (un morceau de papier suffit)
  • Utiliser les règles classiques du mémory : installer toutes les cartes à l’envers et essayer de retrouver des paires de mot en retournant deux cartes à chaque tour.
  • Pour simplifier le jeu, on peut poser les cartes face visible et laisser un temps de mémorisation avant de les retourner.

14. Mots déguisés

« Déguiser » les mots en dessinant des détails pour mémoriser les particularités orthographiques du mot.
Par exemple transformer les deux « L » de « fille » en deux jambes d’une petite fille (dessiner le ventre et la tête au-dessus, rajouter des chaussures en dessous etc.)

Ou plus simplement, faire un petit dessin correspondant à chaque mot.

Utiliser sa mémoire auditive

15. Enregistrement

Laisser l’enfant s’enregistrer avec une tablette ou un téléphone portable (avec une application dictaphone), voire même se filmer.
Pour chaque mot : Il le dit puis l’épelle.
L’inciter à se réécouter, d’abord en vérifiant si les mots sont correctement épelés (avec le cahier)
puis réécouter plusieurs fois pour mémoriser.
Ou réécouter et répéter en même temps.

Combiner mémoire auditive et visuelle

3. 4 étapes et retourne

Ecrire les mots sur des « cartes » (un morceau de papier suffit)

  1. J’observe le mot sur la carte
  2. Je le lis
  3. Je l’épelle
  4. Je retourne la carte et je l’écris sur une feuille.

S’appuyer sur la mémoire du geste

4. L’escalier

Ecrire les mots comme si c’était des marches d’escalier. Par exemple :

é
éc
écr
écri
écrir
écrire

6. L’arc-en-ciel

Ecrire chaque lettre d’une couleur différente (en suivant l’ordre des couleurs de l’arc-en-ciel si on veut : rouge, orange, jaune, vert, bleu, violet…).

7. L’arc-en-ciel 2

Copier le mot une première fois puis le repasser avec un crayon de couleur. Le repasser de nouveau avec une autre couleur. Répéter plusieurs fois.

8. Peinture à l’eau

Peindre les mots avec un pinceau trempé dans de l’eau ; sur un tableau noir ou sur le béton (du balcon, du trottoir…) quand il fait chaud.
Au début, on peut faire un modèle à la craie et repasser dessus avec le pinceau mouillé.
Ensuite on peut écrire les mots directement.
On peut aussi écrire les mots avec de la peinture ou de la peinture à doigt. Mais ça nécessite un peu plus d’organisation.

9. Le bac à sable

Remplir une grande assiette (ou un petit plateau, un couvercle de boite à chaussures…) avec une fine épaisseur de sable (ou de sel, de farine….).
Tracer le mot dans le sable, avec le doigt (Ou un pinceau, ou un stylo fermé…)

19. J’en ai plein le dos !

Ecrire le mot avec son doigt sur le dos de son partenaire. Celui-ci doit deviner de quel mot il s’agit. Inverser les rôles.

20. Lampe de poche

Ecrire les mots avec une lampe de poche dans une pièce sombre.

Jouer pour apprendre

5. Le morpion

Règle classique du morpion mais on utilise des mots à la place des X et des O. Chaque joueur joue avec un mot. Il faut aligner 3 fois son mot pour gagner. Ou alors jouer avec des mots différents mais une seule couleur. (Jeu à réserver aux mots les plus difficiles à apprendre)

12. Ordinateur

Ecrire les mots sur l’ordinateur, avec un traitement de texte équipé d’un correcteur orthographique. Quand on réussit à écrire ses mots sans qu’ils ne soient colorés en rouge, on a gagné ! (Nécessite tout de même la vérification d’un adulte, les correcteurs orthographiques ne sont pas toujours fiables !) On peut aussi modifier la couleur et la police utilisée pour relancer l’intérêt.

13. Tablette

Ecrire les mots avec un alphabet mobile qui annonce le son des lettres, par exemple avec l’application « La magie des mots » (On peut entrer une liste de mot personnalisée puis l’application dicte les mots à écrire avec l’alphabet mobile)

18. Labyrinthes de mots

Créer un labyrinthe avec les mots à apprendre en allant sur le site : http://www.festisite.com/text-layout/#2,0 entrer les mots à apprendre dans le cadre de gauche. Cliquer sur le bouton :

en haut à droite Valider.
Il faut trouver la sortie du labyrinthe en suivant le chemin dans l’ordre des lettres des mots. (Les mots sont séparés par des espaces)

21. Mots mêlés

Créer un jeu de mots mêlés avec les mots à apprendre. Ecrire les mots à différents endroits de la page (en majuscule) compléter avec des lettres au hasard (Ou faire des pièges !)
On peut aussi utiliser un générateur en ligne. Par exemple : http://tice.avion.free.fr/fswordfind/fswordfinder.php

Manipuler pour apprendre

16. Mots chamboulés

  • Ecrire les mots avec des lettres magnétiques (ou des lettres de scrabble, des lettres écrites sur des petits morceaux de papier, des lettres découpées dans un magazine, et même des pâtes alphabet pour les plus minutieux !).
  • Mélanger les lettres.
  • Les remettre dans l’ordre pour réécrire les mots.

Bouger pour apprendre

10. Saute-alphabet

Ecrire l’alphabet sur une grande feuille (ou plusieurs) au sol ou à la craie dehors.
Sauter d’une lettre à l’autre pour épeler les mots.
On peut aussi ressortir le tapis puzzle de quand on était petit.

11. Saute-mot

Ecrire les lettres des mots à apprendre au sol (par exemple sur des post-it à coller par terre),
sauter d’une lettre à l’autre en épelant le mot.
Refaire le trajet les yeux fermés.
On peut aussi se lancer un défi, par exemple « Plus le droit de traverser le couloir en marchant, il faut sauter d’une lettre à l’autre en épelant les mots » Et laisser l’installation en place un jour ou deux.

S’appuyer sur les particularités des mots

17. Histoires de mots

Bien observer les lettres qui composent le mot.
Repérer les difficultés et inventer une petite histoire pour se souvenir de l’écriture de ce mot.
Par exemple : il y a un accent circonflexe sur le « e » de « même » parce que « même les lettres devraient avoir le droit de porter un chapeau ! ».
Ou bien : « terre » prend deux « r » comme deux petits vers de terre qui creusent sous terre.

Les documents à imprimer

 Voici l’intégrale des 21 idées en Version A4 :

21 idées pour apprendre ses mots

 Télécharger « Idées pour apprendre ses mots.pdf »

Et voici la version A3 à imprimer en recto verso pour faire un livret :

21 idées pour apprendre ses mots

Télécharger « Idées pour apprendre ses mots A3.pdf »

Pour les enseignants :

D’autres super pistes dans cet article : Mémoriser l’orthographe des mots : Orthographe illustrée et comptines orthographiques

Et en bonus, une capsule vidéo de Josiane Caron, ergothérapeute : 4 façons d’apprendre ses mots de vocabulaire en bougeant (Parce que certains enfants ont besoin de bouger pour se concentrer et apprendre)

Et vous ? Vous avez d’autres idées pour apprendre ses mots dans la bonne humeur ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles devraient vous plaire aussi :

100 adaptations pédagogiques faciles à mettre en place

De nos jours les enseignants ont l'habitude d'adapter leur enseignement, de différencier, de chercher des aménagements pour faire progresser TOUS ses élèves. Mais le temps leur manque indéniablement. D'autant plus qu'actuellement, une classe peut couramment avoir un...

Des adaptations pour faire progresser toute la classe

Il devient de plus en plus fréquent que les enseignants proposent des adaptations et aménagements en adéquation avec les besoins des élèves : • Pour les élèves les plus en difficulté dans leur classe. • Et Parfois aussi pour les élèves les plus à l’aise, pour...

Poème à lire dans les 2 sens pour redonner confiance aux élèves en difficulté

Vous avez certainement déjà côtoyé un enfant qui, ayant déjà été de trop nombreuses fois confronté à l'échec, se dévalorise, perd toute confiance en lui et ne parvient plus à s'investir dans quoi que ce soit.  J'ai écrit un petit poème pour lui, pour eux,...

Mieux se connaitre pour mieux apprendre : des Blobs et des étoiles.

Première publication : 15 Avril 2019 La question est récurrente (ici comme ailleurs) : Comment aider cet élève qui... au choix... n'arrive pas à apprendre à : Lire Ecrire Compter Parler... Ma réponse (ici comme ailleurs) : Ça dépend de l'enfant en question. Énervant,...

Comment favoriser l’implication des élèves avec l’Enseignement Explicite

Aujourd’hui je vais vous parler d'enseignement explicite (ou pédagogie explicite) : Qu'est-ce que c'est ? Comment s'en servir de manière efficace dans sa classe (En maternelle, en élémentaire, au collège...) ? Avec quels outils ? J'ai rédigé cet article pour une...

Aider les élèves à se mettre au travail : Le Sas d’entrée dans l’activité

L'image d’Épinal : L'enseignant passe les consignes, les élèves se mettent au travail. La réalité : L'enseignant passe les consignes, certains élèves se mettent au travail, d'autres non. L'enseignant papillonne frénétiquement d'une table à l'autre au...

Guide Choisir son cartable d’ordinateur pour l’école ou le collège

Trouver le cartable idéal pour l'école ou le collège c'est déjà un sacré casse-tête. Mais quand, en plus, le sac en question doit contenir un ordinateur et tout le petit bazar qui va avec, pour un élève dyspraxique, dyslexique, dysgraphique ou autre... la mission...

Comment habiller un enfant hypersensible (ou qui tient juste à son confort)

Un enfant qui présente une hypersensibilité tactile, ça peut être une vraie galère à habiller : "L'étiquette de mon t-shirt me grattouille" "Le bout qui reste de l'étiquette que tu as coupée me grattouille" "Le t-shirt dont tu as coupé l'étiquette ne me grattouille...

4 piliers pour aider les élèves à développer le meilleur d’eux-même, avec Camille

Aujourd'hui, je vous propose un article qui sort un peu de l'ordinaire.  J'ai découvert il y a peu le travail de Camille Colombain, professeure des écoles et Art-thérapeute  Aujourd'hui enseignante indépendante, elle travaille auprès d'élèves...

15 petites choses à savoir pour bien accueillir un enfant autiste en classe

A la rentrée, tu vas avoir un élève autiste dans ta classe : Intégration ULIS ou IME, Classe de cycle 1, cycle 2, cycle 3... peu importe. Sauf que voilà : Tu n'as pas été formé pour ça, ni en formation initiale, ni en formation continue. Tu pars de...