22 novembre 2015

1 geste respectueux pour apprendre aux enfants à ne pas nous interrompre

Une petite astuce venant d’ailleurs que j’utilise à la maison avec mes enfants depuis pas mal de temps… et que j’ai utilisé pour la première fois à l’école la semaine dernière. Magique !

Apprendre aux enfant à ne pas nous interrompre... de manière respectueuse pour tous !

Le principe est simple : 

Quand l’enfant a besoin de nous parler mais qu’on est déjà occupé
(En train d’expliquer quelque chose à un autre élève, en train de téléphoner, en train de lire quelque chose etc) :

Il pose sa main sur notre avant-bras.
(= J’ai un truc à te dire. Remplace le “Maîtreeeeesse !” ou le “Mamaaaan !”)

 – On pose alors notre main sur la-sienne

(= Je t’ai vu. Dès que j’ai fini, je t’écoute. Remplace le “Ah ! Tu vois pas que je suis occupée, attend 2 minutes !”)

 C’est tout !

Et pour la petit histoire : Utilisé en classe avec Pedro, un petit garçon qui (entre autre) ne travaille (presque) JAMAIS sans un adulte à ses côtés, bouge tout le temps (se lève, court, rampe, marche à quatre pattes sous les bureaux) et n’est pas du tout dérangé par le fait d’interrompre ou de couper la parole à tout bout de champs. L’idée du jour :

1. Faire la première phrase de l’exercice avec lui (J’ai reconnu son besoin d’attention)

2. Lui demander de faire la suivante tout seul et de venir me montrer le résultat dès qu’il a fini (Ça lui permet de bouger… à bon escient !)… en utilisant la technique ci-dessus si je suis occupée avec un autre élève.

A mon grand étonnement…. ça a marché ! On a donc réitéré pour les phrases suivantes. Résultat : un Pedro tout sourire d’avoir réussi à travailler seul, une Maîtresseuh toute sourire d’avoir pu travailler avec d’autres élèves.

Pour trouver d’autres solutions de remplacements aux remontrances et punitions en tous genres, je vous conseille La discipline positive de Jane Nelsen (Les collègues de proximité : je vous le prête. Les autres : il est sorti en poche pour 7€ et des brouettes)

En famille, à l’école, comment éduquer avec fermeté et bienveillance. Mettre en confiance, donner des outils d’encouragement, impliquer et faire grandir l’enfant : c’est ce que propose cet ouvrage à travers de nombreux cas pratiques du quotidien.

Aujourd’hui, de nombreux parents et enseignants sont frustrés par le comportement des enfants, bien éloigné des manières qu’ils ont connues. L’ouvrage de Jane Nelsen leur offre des clés, des outils concrets ainsi qu’une méthode d’apprentissage ni permissive, ni punitive, dans un cadre à la fois ferme et bienveillant. Ferme, pour respecter le monde de l’adulte et bienveillant, pour respecter celui de l’enfant. Un nouvel élan éducatif ! Cette méthode permet aux enfants, quel que soit leur âge, de développer avec confiance les compétences de vie dont ils ont besoin pour devenir des adultes épanouis, autonomes, responsables et engagés dans la société.

Technique déjà testée et/ou approuvée chez vous ?

Mots-clés de l'article :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles devraient vous plaire aussi :

100 adaptations pédagogiques faciles à mettre en place

De nos jours les enseignants ont l'habitude d'adapter leur enseignement, de différencier, de chercher des aménagements pour faire progresser TOUS ses élèves. Mais le temps leur manque indéniablement. D'autant plus qu'actuellement, une classe peut couramment avoir un...

Des adaptations pour faire progresser toute la classe

Il devient de plus en plus fréquent que les enseignants proposent des adaptations et aménagements en adéquation avec les besoins des élèves : • Pour les élèves les plus en difficulté dans leur classe. • Et Parfois aussi pour les élèves les plus à l’aise, pour...

Poème à lire dans les 2 sens pour redonner confiance aux élèves en difficulté

Vous avez certainement déjà côtoyé un enfant qui, ayant déjà été de trop nombreuses fois confronté à l'échec, se dévalorise, perd toute confiance en lui et ne parvient plus à s'investir dans quoi que ce soit.  J'ai écrit un petit poème pour lui, pour eux,...

Mieux se connaitre pour mieux apprendre : des Blobs et des étoiles.

Première publication : 15 Avril 2019 La question est récurrente (ici comme ailleurs) : Comment aider cet élève qui... au choix... n'arrive pas à apprendre à : Lire Ecrire Compter Parler... Ma réponse (ici comme ailleurs) : Ça dépend de l'enfant en question. Énervant,...

Comment favoriser l’implication des élèves avec l’Enseignement Explicite

Aujourd’hui je vais vous parler d'enseignement explicite (ou pédagogie explicite) : Qu'est-ce que c'est ? Comment s'en servir de manière efficace dans sa classe (En maternelle, en élémentaire, au collège...) ? Avec quels outils ? J'ai rédigé cet article pour une...

Aider les élèves à se mettre au travail : Le Sas d’entrée dans l’activité

L'image d’Épinal : L'enseignant passe les consignes, les élèves se mettent au travail. La réalité : L'enseignant passe les consignes, certains élèves se mettent au travail, d'autres non. L'enseignant papillonne frénétiquement d'une table à l'autre au...

Guide Choisir son cartable d’ordinateur pour l’école ou le collège

Trouver le cartable idéal pour l'école ou le collège c'est déjà un sacré casse-tête. Mais quand, en plus, le sac en question doit contenir un ordinateur et tout le petit bazar qui va avec, pour un élève dyspraxique, dyslexique, dysgraphique ou autre... la mission...

Comment habiller un enfant hypersensible (ou qui tient juste à son confort)

Un enfant qui présente une hypersensibilité tactile, ça peut être une vraie galère à habiller : "L'étiquette de mon t-shirt me grattouille" "Le bout qui reste de l'étiquette que tu as coupée me grattouille" "Le t-shirt dont tu as coupé l'étiquette ne me grattouille...

4 piliers pour aider les élèves à développer le meilleur d’eux-même, avec Camille

Aujourd'hui, je vous propose un article qui sort un peu de l'ordinaire.  J'ai découvert il y a peu le travail de Camille Colombain, professeure des écoles et Art-thérapeute  Aujourd'hui enseignante indépendante, elle travaille auprès d'élèves...

15 petites choses à savoir pour bien accueillir un enfant autiste en classe

A la rentrée, tu vas avoir un élève autiste dans ta classe : Intégration ULIS ou IME, Classe de cycle 1, cycle 2, cycle 3... peu importe. Sauf que voilà : Tu n'as pas été formé pour ça, ni en formation initiale, ni en formation continue. Tu pars de...