16 janvier 2018

Un coin calme pour aider les élèves à gérer les crises

Colères et crises : les aider à retrouver leur calme

Installer un coin calme dans ta classe, ça peut être une bonne idée si tu as un élève qui (rayer les mentions inutiles) :

  • Se met en colère / crie / tape / insulte / pleure / fait une grosse crise
  • Quand il est face à : une frustration / un désaccord avec un camarade / un imprévu / trop de stimulations
  • Il est : autiste / TDAH / A des troubles du comportement / Ou rien de tout ça…

La gestion des crises empiète sur les temps d’apprentissages et c’est difficile à vivre pour lui, pour toi, pour les autres…

Voici quelques idées pour tenter de retrouver le calme après la tempête (Voire même pour éviter la tempête)

La boîte à calme

Un principe simple

Une boite/caisse/panier avec différents objets aidant à retrouver son calme

 Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme

Photo de Cécile (Merci !) qui cette année a le profil de classe suivant :
TDAH : 2 /  Autisme : 2 / trouble du comportement : 1 / Élèves très agités/nerveux : Plusieurs.

Une petite anecdote

J’ai dans mon entourage un petit garçon qui faisait des crises régulièrement, le plus souvent le soir, en rentrant de l’école. Quand la journée avait été trop… trop… trop tout. Trop de stress, trop de bruit, trop de monde, trop besoin de prendre sur soi. Le soir, il fallait que ça sorte, à la moindre occasion.

Il criait, pleurait, on ne pouvait plus lui parler, on ne pouvait plus lui demander d’aller se mettre au calme. Rien.

J’ai confié une boîte à calme à ce petit garçon. Nous l’avons remplie ensemble. Il l’a rangée précautionneusement dans un coin de sa chambre pour le jour où il en aurait besoin.

Il n’en a jamais eu besoin.

Il n’y a plus eu de crises.

Pourquoi ça a marché ? Peut-être le simple fait qu’on reconnaisse, qu’effectivement, parfois les journées à l’école sont difficiles à vivre pour lui… peut-être le simple fait de le verbaliser… quand on passe par les mots, on n’a plus besoin de passer par le corps / les cris.

Ce n’est pas toujours aussi simple, mais parfois, juste tendre une main vers l’enfant en montrant qu’on a compris son besoin et qu’on essaye d’y répondre, c’est déjà beaucoup. 

Comment utiliser la boîte à calme ? 

1ère étape :

En cas de crise ou de colère :

  • L’adulte verbalise rapidement ce qu’il observe et l’émotion ressentie par l’enfant, par exemple : “Je t’ai entendu crier, je vois que tu es tout tendu, tu as l’air vraiment en colère.”
  • L’adulte accompagne l’enfant vers la boîte à calme : “Tu sembles avoir besoin de te calmer. Prends le temps qu’il te faut et reviens dès que tu te sentiras mieux”

2ème étape :

Dès que l’enfant devient capable d’identifier lui-même les signaux qui annoncent une éventuelle crise (J’ai l’impression que je vais exploser, j’ai chaud, j’ai les poings serrés, j’ai envie de crier…) :
Il peut aller de lui-même à la boîte à calme afin d’éviter que la crise se déclare.

On peut choisir de la laisser accessible à tous les élèves ou de la réserver uniquement aux élèves qui en ont besoin.

Dans ce cas une petite discussion autour de l’affichette “Avoir pareil… ce n’est pas toujours juste !” peut s’avérer utile :

Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme

Que mettre dans la boîte à calme ?

Si c’est pour une classe, mieux vaut varier les types d’objets pour que ça convienne au plus grand nombre. Si c’est pour un seul enfant, mieux vaut adapter le contenu à ses difficultés/attirances/besoins (En parler avec lui et/ou ses parents peut aider)

Quoi qu’il en soit, voici quelques idées d’objets qui pourront trouver leur place dans une boîte à calme (ou juste à côté) :

Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme  Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme  Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme  Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme  Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme  Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme  Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme  Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme  Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme  Colères et crises : les aider à les gérer et à retrouver leur calme

Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme  Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme  Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme  Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme  Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme  

Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme  Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme  Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme  Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme  Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme  Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme   Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme   Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme  Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme  Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme

  • Des objets pour “faire quelque chose” : Jardin ZenMinis mandalas à colorier de l’extérieur vers l’intérieur pour se recentrer (Les deux livrets de minis mandalas suivants sont bien adaptés car pas trop longs à colorier et thèmes bien adaptés : “Corps Zen” et “Cœur Zen”) …

    Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme  Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme  Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme

  • Des livres sur la colère (qui auront déjà été lus avant) : Des idées dans l’article suivant : Aider les enfants face à la colère : des livres et des astuces

Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme

Un aperçu du contenu de la boîte à calme de Cécile (Pas de panique, vous pouvez commencer avec beaucoup moins que ça)

Colères et crises : les aider à gérer et à retrouver leur calme

Le coin du calme

Petite anecdote

Quand j’étais enseignante en CLIS (Avant qu’elles ne deviennent ULIS), j’ai travaillé avec un élève autiste qui se trouvait souvent en détresse dans le milieu scolaire.

Quand ça n’allait vraiment plus et que le surplus de stimulation devenait insupportable, je le retrouvais souvent réfugié dans l’atelier de ma classe. Il y avait deux grandes armoires de chaque côté d’un des angles de la pièce. Il ouvrait la porte de l’une des armoires pour fermer l’angle et s’asseyait par terre, dans ce petit espace, en position fœtale, les jambes repliées contre lui et la tête rentrée.

Il appelait ce lieu “la cathédrale”. Peut être à cause de la sensation de hauteur, peut être pour le calme relatif qu’il y trouvait. Quoi qu’il en soit, il en ressortait toujours apaisé.

L’idée est donc la suivante

Créer un coin-refuge, un endroit un peu isolé (mais toujours sous surveillance) qui favorise le retour au calme.

Quelques idées à adapter à vos besoins/possibilités

  • Une cabane en carton, une tente, un tipi, ou tout autre abri (Le dessous d’une table recouverte d’une nappe ?), de préférence le plus neutre possible (Couleurs unies, apaisantes… ), agrémentés de matelas, tapis, coussins… pour le confort

    Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme  Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calmeColères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme

  • Un ciel de lit ou une grande pièce de tissu (voir ce qui se fait en pédagogie Steiner avec les pièces de soie) suspendus au dessus d’un tapis ou matelas avec quelques coussins peut également permettre une sensation d’isolement réparateur (Choisir une couleur apaisante : Bleu, vert, couleurs pastelles ou neutres… évitez le rouge quoi.)

    Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme    Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme

  • Une lumière agréable : Projecteur zen (vagues, aurore boréale, arc-en-ciel…), guirlande pour une lumière douce…
    Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme  Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme   Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme  Colères et crises : les aider à les gérer et à retrouver leur calme
  • Un pouf confortable (La sensation enveloppante aide beaucoup certains enfants), un coussin de méditation ou un fauteuil confortable (et adapté à la taille de l’enfant), oscillant ou à bascule si possible (permet un auto-bercement apaisant)

    Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme    Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme  Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calmeColères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme

    Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme  Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme

  • Les fauteuils suspendus, peuvent aussi être une solution 2 en 1 : cachette + fauteuil

    Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme

  • Si vous avez un aquarium/terrarium, leur observation peut être apaisante. Installez le coin calme à côté.

    Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme

  • Une affiche avec des idées de petits exercices de Yoga/relaxation à faire seul

Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calmeColères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme

 Le coin calme de ma collègue Cécile, en cycle 3 (Avec ballon d’assise, bonne idée ! Et sur le rebord de fenêtre : pâte à modeler et sable magique) :

Colères et crises : les aider à gérer et à retrouver leur calme

Le coin défouloir

Effectivement, l’idée m’a traversé :

L’idée me paraissait bonne jusqu’à ce que je tombe sur une explication de Christophe André (Psychiatre et psychothérapeute) :

“Attention,
se défouler (crier ou frapper des objets) 
ne sert à rien, 
Au contraire : toutes les études montrent que
cela muscle plutôt les circuits cérébraux de la colère
et facilite ensuite son retour.” 

Je vous laisse vous faire votre propre opinion.

Pour ma part, je pense que le coin défouloir peut peut-être être une option pour les enfants qui n’arrivent pas à se saisir du coin calme dans l’immédiat. Ça pourrait être un intermédiaire qui serait amené à être supprimé par la suite :

Colère non maîtrisée (Dans la classe/cour…)

–> Extériorisation de la colère dans un cadre adapté (Coin défouloir)

–> Colère maîtrisée, apaisement (Coin calme)

Ne vont-ils pas en profiter pour glandouiller ?

Et bien si, peut-être… au moins au début, le temps de la découverte, de la nouveauté

Mais je vous fait confiance pour expliquer, détecter les abus, inciter à revenir au travail etc. Ce que vous faites déjà très bien pour la gestion des allers/venus au toilettes par exemple !

Hoptoys propose également une affiche à télécharger gratuitement pour les enseignants qui voudraient cadrer un peu tout ça :

Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme

L’idée de laisser un temps limité peut aider. Avec, bien sûr, la possibilité de prolonger si nécessaire. 

Colères et crises : les aider à les gérer et à retrouver leur calme

Un peu de lecture pour aller plus loin

Côté enseignant

Un document très complet qui nous vient du Canada : Savoir accompagner un élève qui fait une crise de colère

Colères et crises : les aider à gérer et à retrouver leur calme

Côté parents

(mais beaucoup de choses intéressantes à récupérer en tant qu’enseignant)

En septembre dernier est sorti un livre aux éditions Mango : Petit décodeur illustré de l’enfant en crise d’Anne-Claire Kleindienst et Lynda Corazza

Colères et crises : Aider les élèves à retrouver leur calme

Un véritable mode d’emploi de la discipline positive tout en images !
Structuré autour des apports de l’approche de Discipline positive, de Jane Nelsen, cet ouvrage en restitue la puissance novatrice tout en apportant une touche humoristique, une compréhension visuelle et un point d’entrée résolument centré sur l’intelligence émotionnelle. Élaborées pour les enfants hypersensibles (avec ou sans HPI, TDAH, TSA, DYS, etc.), les pistes proposées fonctionnent aussi pour tous les autres enfants.

Le cabinet des émotions : Aidez votre enfant à gérer ses colères: Exercices et outils pour apaiser et éviter les crises de Stéphanie Couturier 

Colères et crises : les aider à les gérer et à retrouver leur calme

Une boîte à outils à l’usage des parents modernes pour aider son enfant à gérer ses colères !

Votre enfant se roule par terre en hurlant dans les allées du supermarché ? Il jette ses jouets et casse tout sur son passage ? Il vous parle méchamment et cela lui arrive de vous « taper » ?
Heureusement, le Docteur des émotions est là pour vous aider ! Découvrez dans ce petit cahier tous les outils nécessaires pour désamorcer et calmer ses colères :

Des explications pour mieux comprendre le problème. Des conseils pour rester bienveillant en toutes circonstances. Des outils pratiques pour évacuer les tensions. Des exercices de respiration pour l’aider à se détendre. Des textes de visualisation pour l’aider à se relaxer.

Faites de votre enfant un super-héros émotionnel !

Un autre petit livre avec des activités concrètes : 35 activités pour gérer colères et caprices de Gilles Diederichs

Colères et crises : les aider à les gérer et à retrouver leur calme

Sous forme de jeux, de vraies solutions pour apaiser tensions et conflits naissants. Les colères et les caprices, s’ils sont le cauchemar des parents, révèlent souvent des demandes fondées et compréhensibles. Les 35 activités ludiques de ce livre désamorcent les situations explosives et permettent de mieux communiquer, tout en s’amusant ! Pour chaque activité, deux parties distinctes :-à gauche, l’enfant lit les étapes du jeu et ses variantes -à droite, les parents découvrent les bienfaits apportés à l’enfant. Instaurez un climat de douceur et de paix pour toute la famille !

Et puis, dans les fameux cahiers d’Isabelle Filliozat, Colère et retour au calme

Colères et crises : les aider à les gérer et à retrouver leur calme

La colère, c’est la face immergée de l’iceberg ! Mais d’où vient-elle ? pourquoi est-elle normale ? et comment retrouver ton calme ?

 Et vous ? Qu’est-ce qui apaise vos élèves / vos enfants / vos patients ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles devraient vous plaire aussi :

100 adaptations pédagogiques faciles à mettre en place

De nos jours les enseignants ont l'habitude d'adapter leur enseignement, de différencier, de chercher des aménagements pour faire progresser TOUS ses élèves. Mais le temps leur manque indéniablement. D'autant plus qu'actuellement, une classe peut couramment avoir un...

Des adaptations pour faire progresser toute la classe

Il devient de plus en plus fréquent que les enseignants proposent des adaptations et aménagements en adéquation avec les besoins des élèves : • Pour les élèves les plus en difficulté dans leur classe. • Et Parfois aussi pour les élèves les plus à l’aise, pour...

Poème à lire dans les 2 sens pour redonner confiance aux élèves en difficulté

Vous avez certainement déjà côtoyé un enfant qui, ayant déjà été de trop nombreuses fois confronté à l'échec, se dévalorise, perd toute confiance en lui et ne parvient plus à s'investir dans quoi que ce soit.  J'ai écrit un petit poème pour lui, pour eux,...

Mieux se connaitre pour mieux apprendre : des Blobs et des étoiles.

Première publication : 15 Avril 2019 La question est récurrente (ici comme ailleurs) : Comment aider cet élève qui... au choix... n'arrive pas à apprendre à : Lire Ecrire Compter Parler... Ma réponse (ici comme ailleurs) : Ça dépend de l'enfant en question. Énervant,...

Comment favoriser l’implication des élèves avec l’Enseignement Explicite

Aujourd’hui je vais vous parler d'enseignement explicite (ou pédagogie explicite) : Qu'est-ce que c'est ? Comment s'en servir de manière efficace dans sa classe (En maternelle, en élémentaire, au collège...) ? Avec quels outils ? J'ai rédigé cet article pour une...

Aider les élèves à se mettre au travail : Le Sas d’entrée dans l’activité

L'image d’Épinal : L'enseignant passe les consignes, les élèves se mettent au travail. La réalité : L'enseignant passe les consignes, certains élèves se mettent au travail, d'autres non. L'enseignant papillonne frénétiquement d'une table à l'autre au...

Guide Choisir son cartable d’ordinateur pour l’école ou le collège

Trouver le cartable idéal pour l'école ou le collège c'est déjà un sacré casse-tête. Mais quand, en plus, le sac en question doit contenir un ordinateur et tout le petit bazar qui va avec, pour un élève dyspraxique, dyslexique, dysgraphique ou autre... la mission...

Comment habiller un enfant hypersensible (ou qui tient juste à son confort)

Un enfant qui présente une hypersensibilité tactile, ça peut être une vraie galère à habiller : "L'étiquette de mon t-shirt me grattouille" "Le bout qui reste de l'étiquette que tu as coupée me grattouille" "Le t-shirt dont tu as coupé l'étiquette ne me grattouille...

4 piliers pour aider les élèves à développer le meilleur d’eux-même, avec Camille

Aujourd'hui, je vous propose un article qui sort un peu de l'ordinaire.  J'ai découvert il y a peu le travail de Camille Colombain, professeure des écoles et Art-thérapeute  Aujourd'hui enseignante indépendante, elle travaille auprès d'élèves...

15 petites choses à savoir pour bien accueillir un enfant autiste en classe

A la rentrée, tu vas avoir un élève autiste dans ta classe : Intégration ULIS ou IME, Classe de cycle 1, cycle 2, cycle 3... peu importe. Sauf que voilà : Tu n'as pas été formé pour ça, ni en formation initiale, ni en formation continue. Tu pars de...